Profils de diplômé.e.s

Christine Grou PhD, 1992
Psychologue et Neuropsychologue
Institut Universitaire en Santé Mentale de Montréal
Présidente de l’Ordre des Psychologues du Québec
Entrevue Actualité UQAM

Andréane Melançon PhD, 2015
Conseillère scientifique en développement de l’enfant 
Stratégies préventives et parcours de vie
Institut national de santé publique du Québec

« Ce sont les capacités fascinantes des enfants dès leur naissance qui m’ont attirée vers le baccalauréat et le doctorat en psychologie, plus précisément dans le domaine du développement de l’enfant. Aujourd’hui, je profite d’une solide et rigoureuse formation en recherche pour sensibiliser la population et les décideurs sur l’importance d’agir dans tous les milieux de vie des tout-petits, et ce dès leur plus jeune âge, afin de leur permettre d’atteindre leur plein potentiel. »

Kevin Bastien, BSc 2017
Étudiant au doctorat en psychologie

«J’ai toujours souhaité que mon métier m’amène à aider les autres et j’ai toujours eu le sentiment que nous opérions une « machine » complexe sans avoir de guide d’utilisation. Le baccalauréat en psychologie a su apporter beaucoup de réponses à mes questions et m’a donné les outils nécessaires pour continuer à apprendre. J’ai également découvert le monde de la recherche et je suis très enthousiaste face aux possibilités qui s’ouvrent à moi! »

Adèle Guérard BSc, 2018
Étudiante à la maitrise en orthophonie

« Le baccalauréat en psychologie m’a permis de renforcer mon esprit critique et analytique. Il m’a procuré les notions de base importantes sur le développement de l’enfant et la neuropsychologie. Il m’a aussi amené à développer mes habiletés en relation d’aide afin d’accompagner les personnes ayant des difficultés de communication. »

Laurent Bellefeuille BSc, 2018
Intervenant psychosocial – Famille

« Le baccalauréat m’a outillé pour analyser des cas complexes, ce qui m’aide aujourd’hui à bien cerner une famille dans sa globalité. Durant mes trois années d’étude j’ai aussi appris à prendre le temps de me questionner et me re-questionner afin de prendre des décisions éclairées et réfléchies. J’ai aussi renforcé mon amour pour le domaine de la relation d’aide, ce qui transparaît autant dans mes interventions individuelles que de groupe. »

Sabrina Tessier BSc, 2018
Étudiante à la maitrise en orthophonie

« Le bac en psycho m’a permis d’accéder directement à la maîtrise en orthophonie. Je considère que les apprentissages faits en psychologie sont régulièrement réinvestis dans mes apprentissages en orthophonie et je suis persuadée que mes bases en intervention seront un atout dans l’application de ma future profession. »

Catherine Légaré PhD, 2005
Fondatrice, Plateformes de mentorat Academos, Elo et plateforme d’orientation Enio
Entrevue Actualité UQAM

Louise Nadeau PhD, 1989
Professeure émérite, Université de Montréal
Chercheuse en toxicomanie
Personnalité de la semaine, La Presse 31 dec 2012

Andréanne Fortin, BSc, 2019
Étudiante au doctorat en psychologie

« Après un parcours dans le domaine des arts et de la culture, j’ai entamé un baccalauréat en psychologie afin d’en apprendre davantage sur la nature humaine et les relations interpersonnelles. Durant ces trois années, les cours offerts au sein du programme, les expériences de bénévolat et les opportunités d’assistanat de recherche m’ont permis de préciser mon intérêt pour la période adolescente et les défis qui y sont associés sur le plan relationnel. »

Karine Cinq-Mars, BSc, 2018
Étudiante à la maitrise en travail social

« Au cours de mon baccalauréat, je me suis particulièrement intéressée aux déterminants sociaux de la santé en psychologie communautaire. Ceci m’a fait découvrir un champ d’intervention qui m’interpelle toujours aujourd’hui. Je suis présentement en travail social et je m’intéresse plus particulièrement à la prestation de soins de longue durée. »

Marie Rousseau, étudiante en échange
Étudiante au doctorat

« Je me suis intéressée à la psychologie pour aider les gens et comprendre comment ils fonctionnent. Suite à une conférence, j’ai découvert la pédophilie qui est un domaine tabou. Grâce à la thèse d’honneur, j’ai pu approfondir ce sujet en recherche et également découvrir la psychopathie. Je trouve ces sujets passionnants, dus à leur complexité. Ces problématiques me semblent cruciales à étudier pour réduire le nombre de victimes. »

Département de psychologie

Le département de psychologie de l’UQAM est un lieu d’enseignement et de recherche qui regroupe plusieurs professeures et professeurs ayant des expertises diversifiées dans le domaine de la psychologie. Il offre des programmes de formation de 1er, 2e et 3e cycles pouvant mener à des emplois en intervention, en clinique ou en recherche. Certains de nos programmes d’étude donnent accès au titre de psychologue.

Coordonnées

Département de psychologie
100, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec) H2X 3P2