Pablo Madriaza

Informations générales

Cheminement académique

. 2017. Doctorat en sociologie, Université Paris Descartes.
. 2011. Master de recherche en sociologie, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Paris.
. 2007. Maîtrise en anthropologie, Université du Chili, Santiago.
. 2001. Diplôme de psychologie, Université Catholique du Chili.

Unités de recherche

  • Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violents

Projets de recherche en cours

  • Preventing Violent Radicalization in Canada: A Virtual Community of Practice Model for Improved Multiagency Collaboration and Professional Practices

    Le projet virtuel « Partnering in Practice » est une nouvelle initiative qui vise à créer une communauté de pratique au sein des membres du réseau du RPC-PREV qui travaillent dans la prévention tertiaire. Le vPiP contribue donc de quatre façons uniques à l'amélioration de la prestation de services dans le domaine de la PVR au Canada. Premièrement, il fournira un espace en ligne synchrone et asynchrone, actuellement inexistant au Canada, dédié au partage des connaissances et des pratiques concernant les cas de radicalisation violente parmi les praticiens Deuxièmement, il fournira des données sur les résultats de la collaboration et du réseautage entre les équipes multidisciplinaires et multi-agences de PVR au Canada. Troisièmement, il apportera un soutien aux praticiens du PVR, quel que soit l'endroit où ils se trouvent au Canada, comblant ainsi une importante lacune en matière de services dans de nombreuses villes et provinces du pays. Enfin, il renforcera la cohérence des outils/modèles d'évaluation des risques et de gestion des cas parmi les praticiens de la PVR au Canada, ce qui ouvrira la voie à des interventions mieux adaptées.

  • Projet PREV-IMPACT

    Développé au sein de la Chaire UNESCO-PREV et soutenu par les Fonds pour la résilience communautaire du Centre canadien d'engagement communautaire et de prévention de la violence et Sécurité publique Canada, le projet PREV-IMPACT Canada vise, à travers une recherche-action, le développement et l'implantation de modèles canadiens d'évaluation des pratiques en matière de prévention primaire, secondaire et tertiaire de la radicalisation violente (RV) et, ultimement, le renforcement des capacités des intervenants clés en matière de prévention de la RV au Canada. Le projet vise l'atteinte les objectifs suivants, dont le premier est la réalisation d'une recherche-action qui permettra de : Documenter et comparer les stratégies et outils d'évaluation en prévention de la RV au Canada et ailleurs (France, Belgique, Suisse, Angleterre, États-Unis) sur la base de données probantes et des pratiques existantes; Développer des modèles d'évaluation distincts et novateurs (modèles logiques, stratégies, outils, indicateurs, méthodologie) adaptés aux programmes locaux de prévention primaire, secondaire et tertiaire afin d'orienter les politiques et programmes en prévention de la RV au Canada; Tester les modèles d'évaluation sur trois (3) programmes canadiens de prévention de la RV.

  • Fit for purpose of methods and tools to detect, assess, and monitor factors relevant to the risk of violent radicalization or related forms of violent acting out: A systematic review of the evidence

    Quels sont les principaux outils/procédures conçus pour évaluer la radicalisation violente ? Ces outils sont-ils fiables, valables et utiles ? Peuvent-ils avoir des impacts négatifs s'ils sont utilisés de manière inappropriée ?

  • The impact of exposure to hate in traditional and social media on individuals, audiences, and communities: a systematic review

    Quels sont les effets de l'exposition à des contenus haineux dans les médias traditionnels et en ligne, de leur consommation, de leur recherche active ou de leur promotion, en particulier sur les processus de radicalisation vers la violence, ainsi que d'autres effets aux niveaux individuel, communautaire et sociétal ?

  • Élaboration de lignes directrices consensuelles pour la prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violent

    Sous le leadership de la Chaire UNESCO-PREV, en collaboration avec le Réseau des praticiens canadiens pour la prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violent (RPC-PREV), le Comité international d'élaboration de lignes directrices consensuelles (CIELDC) pour la prévention de la radicalisation et de l'extrémisme a comme objectifs (1) d'identifier les meilleures pratiques en matière de prévention de la radicalisation menant à la violence et (2) d'élaborer des lignes directrices qui pourront être adaptées à la réalité de chaque pays par la suite.

Publications

Articles scientifiques
  • Ponsot, A.-S., Autixier, C. et Madriaza, P. (2018). Factors Facilitating the Successful Implementation of a Prevention of Violent Radicalization Intervention as Identified by Front-Line Practitioners. Journal for Deradicalization, (16). Récupéré de http://journals.sfu.ca/jd/index.php/jd/article/view/160.
  • Madriaza, P., Stock-Rabbat, L. et Ponsot, A.-S. (2017). La prévention de la radicalisation à l’international : pratiques et approches. Les Cahiers dynamiques, 2(72), 34–41. http://dx.doi.org/10.3917/lcd.072.0034.
  • Chevrier-Pelletier, A. et Madriaza, P. (2016). Comment s’explique la radicalisation violente ? Sécurité et stratégie, 4(24), 14–21. http://dx.doi.org/10.3917/sestr.024.0014.
Chapitres de livre
  • Morin, D. et Madriaza, P. (2021). Étudier l’extrémisme violent et la radicalisation : la contribution des sciences sociales. Dans D. Morin et S. Saoun (dir.). Le nouvel âge des extrêmes ? Les démocraties occidentales, la radicalisation et l'extrémisme violent. Presses de l'Université de Montréal.
  • Varela, J., Madriaza, P. et Sanchez, P. A. (2021).  Bullying Research and Intervention in South America . Dans P.K. Smith et J. O’Higgins Norman (dir.). The Wiley Blackwell Handbook of Bullying. Blackwell Publishing Ltd.
  • Madriaza, P. (2021).  L’expérience pratique des intervenants et ses enjeux en prévention de la radicalisation menant à la violence . Dans D. Morin et S. Saoun (dir.). Le nouvel âge des extrêmes ? Les démocraties occidentales, la radicalisation et l'extrémisme violent. Presses de l'Université de Montréal.
  • Madriaza, P. et Ponsot, A.-S. (2020). Preventing violent radicalization: cities, communities and the local context. Dans F. Vanderschueren, A. Suárez, J. Assiago et I. Tinoco (dir.). Cities and security. Communities and citizens' rights in the co-production of security. LAP Lambert Academic Publishing.
  • Madriaza, P. et Ponsot, A.-S. (2018). La prevención del radicalismo violento, las ciudades, las comunidades y lo local . Dans A. Suárez, F. Vanderschueren, J. Assiago et I. Tinoco-García (dir.). Ciudad y seguridad. Las comunidades y los derechos ciudadanos en la coproducción de la seguridad (p. 287–304). FOEM. Récupéré de https://www.academia.edu/37696548/CIUDAD_Y_SEGURIDAD_LAS_COMUNIDADES_Y_LOS_DERECHOS_CIUDADANOS.
Rapports de recherche ou techniques

Département de psychologie

Le département de psychologie de l’UQAM est un lieu d’enseignement et de recherche qui regroupe plusieurs professeures et professeurs ayant des expertises diversifiées dans le domaine de la psychologie. Il offre des programmes de formation de 1er, 2e et 3e cycles pouvant mener à des emplois en intervention, en clinique ou en recherche. Certains de nos programmes d’étude donnent accès au titre de psychologue.

Coordonnées

Département de psychologie
100, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec) H2X 3P2